Rétrospective du pingouin 2008

Publié le par JF

A peine le réveillon digéré, on entendait parler de ce type qui venait de  manger sa petite amie -à la demande de Dieu, expliquait-il. Une explication convaincante, émulée quelques temps plus tard par cette femme qui venait de tuer plusieurs personnes au volant de sa voiture, cette fois-ci, à cause de Satan.
Les comportements idiots auront également été sanctionnés de façon ironique et amusante : saluer les filles, laisser traîner une corde à sauter,
voire montrer ses fesses d'une voiture en marche, autant d'activités qui nous auront démontré par l'exemple leur dangerosité.

Mais le malheur peut parfois survenir de simples gestes anodins : ainsi aurons nous appris à ne pas forcer sur l'usage de cotons-tige, qu'une arme à feu ne peut pas remplacer une perceuse et qu'un appareil à masser les pieds n'est pas fait pour masser le cou.
Nous aurons beaucoup vu de misère sexuelle également : des hommes passer leurs désirs sur une table de jardin ou un banc public, voire considérer un aspirateur comme objet de fantasmes. Et que dire de ce fonctionnaire japonais qui aura consulté plus de 10 000 pages pornographiques en moyenne par jour au travail durant plusieurs années ?

Quoique... On peut leur accorder des circonstances atténuantes quand on voit ce que la vie conjugale réserve à certains : madame boude deux ans sur la cuvette des toilettes,  monsieur apprend à fiston à tirer au fusil mitrailleur... Jusqu'à ce mari qui s'est suicidé juste devant sa femme de façon aussi exotique qu'horrible.

Mais 2008 restera dans l'histoire comme l'année des grandes catastrophes en Chine avant les jeux olympiques ; l'année du plus gros krach boursier depuis 1929 (avec notablement moins de suicides néanmoins) ; l'année où un homme et une paire de godasses auront brièvement représenté les opinions de la majorité des citoyens du monde, et l'année, enfin, où nous aurons dit adieu à l'inventeur du jeu de rôle, à l'interprète de Big Bisous, et où Laurent Cabrol aura finalement été viré du téléshopping...

En espérant que 2009 nous apporte son lot de nouvelles à la con, mais pas de cataclysme majeur, le pingouin voltigeur fait ses condoléances aux japonais qui vont encore mourir en début d'année, étouffés par leurs gâteaux traditionnels, et souhaite à ses lecteurs plein de bons trucs pour les 12 mois à venir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nadiel 06/01/2009 10:55

la seul bonne nouvelle que je vois pour 2009, c'est que l'humanité garde tout son potentiel de bêtise, ce qui promet encore de belle pages pour ce blog...

esthane 06/01/2009 00:39

Et Bon Néné aussi!

Fred 04/01/2009 21:19

Bonne année mon pingouin ! Continuer de marivauder dans les eaux glauques des restes du monde pour mon plaisir !