Qu'est-ce qui sépare l'homme de l'animal ? (la graisse)

Publié le par JF

(source : afp) 

PARIS, 7 déc 2007 (AFP) - Longtemps interdits de fait d'IRM (imagerie par résonance magnétique), obèses et claustrophobes peuvent espérer voir la fin du "tunnel", avec une nouvelle génération d'appareils ouverts, plus accueillants et de plus en plus performants, mais qui restent encore très rares en France.

 

Le cylindre ou "tunnel" de l'IRM traditionnelle est simplement inaccessible aux personnes de forte corpulence, contraintes dans le pire des cas de passer l'examen à l'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort, avec une qualité d'image médiocre.

Commenter cet article