Les experts : Pékin

Publié le par JF

(source : dailyrotten)
telegraph.co.uk 16/12/08
Chine - Le corps de Wang Diange avait été retrouvé dans les ruines d'une maison où il participait à une veillée funèbre, en Mongolie intérieure, après que des témoins aient entendu une grosse explosion qui avait arraché la moitié du toit.
Il y avait un gros orage, les gens pensèrent que la maison, et M. Wang en particulier, avaient été frappés par la foudre. La police arriva à la même conclusion.
Mais une enquête plus approfondie fut décidée quelques jours plus tard après les funérailles de M. Wang.

Alors qu'il était incinéré, son corps explosa de façon spectaculaire, détruisant les portes du four crématoire du funérarium.

Le seul indice restant après que le feu fut maitrisé était une petite pièce de métal qui resemblait aux restes d'une vis.
L'enquête révéla que l'averse du jour du drame avait été provoquée par le bureau local de la météorologie, qui avait tiré des fusées dans l'atmosphère afin de provoquer les pluies pour avertir de possibles averses de grêle sur les récoltes de tabac. Les fusées transportaient de l'iodure d'argent.
Les enquêteurs sont arrivés à la conclusion qu'une fusée n'avait pas explosé, avait atterri sur la maison et s'était logée dans le corps de M. Wang. Elle n'avait pas été découverte à cause de la gravité des blessures.
En conclusion, trois ans après la mort de M. Wang, sa famille a reçu des dommages et intérêts de plus de 80 000 yuans (12 300 euros) de la part du bureau de la météorologie.


Lien direct

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article