Bug à l'antenne

Publié le par JF

(source : guardian.co.uk)
Turkménistan.
Durant une édition du journal télévisé du soir turkmène "Vatan", un gros cafard brun s'est invité sur le bureau du présentateur. Il a réussi à faire le tour complet du bureau, apparemment sans attirer l'attention, avant de disparaître. L'édition a été rediffusée à 23h, telle quelle avec le passage du cafard.

Ce n'est qu'à 9h le lendemain que des fonctionnaires horrifiés du Ministère de la Culture ont découvert l'apparition surprise.
Le président de la république turkmène, Kurbanguly Berdymukhamedov, a tellement mal pris la chose qu'il a fait limoger pas moins de 30 personnes de la télévision d'état.

Quelques semaines plus tôt, le président avait demandé au ministre de la culture de réformer la télévision publique, qui date de l'ère soviétique. Malheureusement, le comité ministériel qui avait été créé dans ce but ne procédait à des vérifications que de 9h à 18h, ce qui avait empêché la détection de l'incident.

Berdymukhamedov est devenu président de l'ancienne république en décembre 2006, à la mort de Saparmurat Niyazov, qui avait eu lui-même plusieurs altercations avec les dirigeants de la télévision publique.
Plusieurs d'entre eux avaient été renvoyés lorsque des techniciens ivres n'avaient pas réussi à diffuser les voeux du nouvel an du président à la nation.

Lien direct

Commenter cet article