Terre de contrastes...

Publié le par JF

AFP - 06/02/08
DUBAI - Devenue une destination touristique de premier plan, la ville de Dubaï, l'une des sept composantes de la fédération des Emirats arabes unis, accueille chaque année des millions de visiteurs en quête de soleil, de plage et de shopping.

Mais pour certains d'entre eux, le rêve tourne vite au cauchemar. La presse locale rapporte ainsi régulièrement l'arrestation de touristes occidentaux à leur arrivée à l'aéroport pour possession de drogue.

En juin, un jeune touriste italien avait écopé de quatre ans de prison pour possession de 0,01 gramme de haschisch.

Le ministère canadien des Affaires étrangères avertit ainsi que "même si la drogue a été consommé hors des Emirats", le voyageur est passible de poursuites "si des traces de stupéfiants sont trouvées dans son sang ou ses urines", la présence de drogue dans l'organisme étant assimilée à la possession. La peine encourue est également de quatre ans.

Pour sa part, l'ambassade des Etats-Unis précise que la possession de graines de pavot, utilisées dans certains pays à des fins culinaires, tombe également sous le coup de la loi aux Emirats.

Commenter cet article