La femme du survivant

Publié le par JF

guardian.co.uk 23/01/08
Un homme a été secouru après avoir passé plus de 96 heures prisonnier sous son quad dans une région reculée du Canada, avec rien d'autre à manger et à boire que des carcasses d'animaux pourries et de la neige fondue. Ken Hildebrand, aide-soignant, a même envisagé de s'amputer sa propre jambe droite afin de la manger pour survivre.
Son calvaire a commencé lorsqu'il est parti vérifier ses pièges à animaux dans une zone située à plus de 120 km de Calgary, et que son quad a heurté un rocher qui l'a renversé tout en coinçant ses jambes. Malgré plusieurs tentatives pour se dégager, il n'avait pas assez de force pour repousser le véhicule.
Après quatre nuits à se faire harceler par les loups et les coyotes, qu'il repoussait en donnant des coups de sifflet, il commença à accepter l'idée qu'il ne serait pas retrouvé avant que le froid, la faim ou les animaux ne le tuent.
Grâce à sa formation médicale, Hildebrand savait que les gens commencent à rapidement perdre leur chaleur par la partie supérieure du corps. Il se servit d'une carcasse de castor pour conserver sa température et d'une autre comme coupe-vent et oreiller improvisé.
Il mangea de la terre, pour récupérer un peu d'humidité, mais dès le second soir, il avait tellement faim qu'il commença à sucer des os de castor, mais cela le rendit malade.
Il fut sauvé par un promeneur et son chien qui passaient près du lieu de l'accident.

Sa femme, Lil, n'était pas au courant de la disparition de son mari jusqu'à ce qu'elle reçoive un appel lui disant qu'il avait été retrouvé déshydraté, hypothermique, couvert d'engelures et affamé.

Lien direct

Commenter cet article

le Fred 23/01/2008 19:47

qu'est-ce qu'il foutait à 120 km de toute habitation ce connard aussi ? "ah, le bon air sauvage, quelle suavité"... taré ! t'aurais dû y rester !