6 mois de prison, quarante coups de fouet ET une amende

Publié le par JF

AFP 27/11/07

KHARTOUM, 27 nov 2007. Les autorités soudanaises ont accéléré mardi l'enquête sur l'institutrice britannique arrêtée pour avoir donné en classe le nom de Mahomet, prophète de l'islam, à un ours en peluche, et averti que son dossier pourrait s'alourdir.

"Cette dame a été arrêtée à la suite d'une plainte au titre de l'article 125 du code pénal et l'enquête se poursuit", a déclaré à l'AFP M. Abou Zaid, se disant incapable de préciser combien de temps allait durer l'enquête.

Des parents d'élèves se sont plaints que Mme Gibbons ait permis à des élèves de six à sept ans de nommer Mahomet un ours en peluche alors que pour les musulmans la représentation du Prophète est illicite.

L'article 125 du code pénal porte sur les insultes aux religions, aux rites et aux croyances, sur la dégradations de biens sacrés et l'humiliation des croyants. Il prévoit des peines maximales de 6 mois de prison, quarante coups de fouet et une amende.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

POUIKI 09/12/2007 09:18

n hhhyt-(ty²k _ hft-(r((((((- uu nç,çhtr_